Barres de céréales maison pour le sportif végétarien

Des snacks sains pour le sportif

alimentation du sportif
barres de céréale végétariennes pour le sportif

Etant sportive, je me pose souvent la question de savoir quels snacks ou ravitaillements sains emporter lors d’une sortie longue en running ou en randonnée. J’ai donc cherché à créer mes propres barres de céréales maison pour éviter celles du commerce, souvent chères et pleines d’ingrédients chimiques et finalement peu satisfaisantes niveau goût. Ces barres de flocons d’avoine à la banane maison sont non seulement végétariennes mais aussi végan si on utilise du sirop d’agave. Elles sont parfaites comme coup de fouet pré run ou en en-cas lors d’une sortie. Elle peuvent aussi constituer la base d’un petit déjeuner végétarien ou végétalien.

alimentation du sportif
barres de céréale végétariennes pour le sportif

Les barres de céréales maison pour le sportif à la loupe

Continuer la lecture de « Barres de céréales maison pour le sportif végétarien »

Banana Bread – sans oeufs – végétarien

Sur fond de scandale sanitaire (encore) lié aux oeufs, je me suis dit que je pourrais vous proposer cette recette sans oeufs végétarienne ou végan bien régressive et surtout trop bonne. Ce cake à la banane est typiquement américain, et super facile, il devrait régaler toute la famille. Il peut se réaliser en muffins, il faudra réduire le temps de cuisson à environ 30 min.

Idéal comme gateau de l’effort, il est plein de minéraux, surtout si vous le réalisez avec de la farine complète ou de petit épeautre. Et il apporte des sucres rapides.

Pour 10 personnes  Continuer la lecture de « Banana Bread – sans oeufs – végétarien »

Sport et végétarisme sont-ils compatibles ?

Alors aujourd’hui j’ai choisi de vous parler des sportifs végétariens ou vegan célèbres. Car oui, il y en a, et pas des moindres ! La preuve que ne pas manger de viande  ou de produits issus des animaux n’est pas synonyme d’absence de muscles ou de performances, au contraire. Oui, c’est une question qui revient souvent, et cela même dans le milieu sportif ou j’entends fréquemment que les protéines végétales ne sont pas d’aussi bonnes qualité que les protéines animales (faux!), mais je ferais un post plus détaillé sur ce point une autre fois, car il y a tant à dire… Aujourd’hui on va se concentrer sur les exemples des champions internationaux qui prouvent que c’est possible de ne pas consommer de viande ou très peu et d’être le meilleur dans son sport.

Quelques noms pour vous donner une idée :

Carl Lewis (Athlétisme)

Carl Lewis.jpgEntre 1979 et 1996, il a gagné dix médailles aux championnats du monde d’athlétisme dont huit en or. Le Comité international olympique (CIO) l’a élu sportif du siècle et le magazine sportif américain Sports Illustrated l’a désigné olympien du siècle. Bref, sa carrière sportive parle d’elle même. Carl Lewis affirme avoir adopté un régime végétalien au début des années 1990 et il s’agit selon lui de son principal atout dans sa carrière d’athlète.

Pic By KUHT – http://digital.lib.uh.edu/cdm4/item_viewer.php?CISOROOT=/p15195coll38&CISOPTR=209&CISOBOX=1&REC=16, CC0, Link

Martina Navratilova (Tennis) Continuer la lecture de « Sport et végétarisme sont-ils compatibles ? »

Mon nouveau défi running

Sortant de blessure, je compte sur un plan d’entraînement assez light, car je ne voudrais surtout pas revivre les derniers mois au cours desquels ma tendinite au genou (TFL pour les initiés) m’a joué de mauvais tours et empêchée de prendre le départ sur 2 courses que je convoitais malheureusement. Depuis près de 6 mois, ma douleur revenait au gré des sorties que j’espaçais de plus en plus sans toute fois arrêter la course à pied les 3 premiers mois. J’ai fini par arrêter totalement pendant 3 mois afin d’accélerer la guérison (bien m’en a pris). Cette stratégie s’est averée payante et j’aurais sans doute dû m’arrêter avant puisque de petites alertes s’étaient déjà produites auparavant. Mais voilà, l’envie de courir était plus forte que tout, surtout que j’avais déjà atteint un niveau qui me convenait et que les sorties étaient vraiment agréables pour moi.

J’ai consulté 2 médecins dont un médecin du sport. Le premier, généraliste m’a conseillé d’arrêter la course à pieds pour toujours, sans faire d’examen complémentaire. Le second, médecin du sport, n’a pas non plus fait d’examens complémentaires, mais m’a prescrit des talonnettes en gel dont je ne peux pas dire si elles m’ont vraiment aidée. par contre dès ma reprise après 3 mois, j’ai systématiquement appliqué de la glace sur mon genou pour éviter à toute inflammation potentielle de s’étendre. On dirait que ça marche pour l’instant, mais je n’ai pas encore augmenté la fréquence d’entraînement et je continue à faire une sortie par semaine, même si j’augmente progressivement la vitesse / durée / distance. J’espère donc que ça va aller. Continuer la lecture de « Mon nouveau défi running »

Ma première course d’obstacles : l’Elsass Run

Sur un coup de tête, le 1er janvier 2016, j’ai décidé de faire une course d’obstacles style mud day. 12 km et une vingtaine d’obstacles, c’était un beau défi sachant que je n’avais jamais couru plus de 10 km et ça sans obstacles… Côté musculation, surtout pour les bras j’étais proche du néant.

La préparation 

  • Course deux fois par semaine pour maintenir le niveau avec une sorties de 10 km le week-end en général.
  • Renforcement musculaire : un cours de fitness une fois par semaine et un cours de yoga une fois par semaine, soit pas de changement à ma routine habituelle.

La course 

Pas de  chance en ce week-end d’avril,  il fait gris et il a plu la veille au soir. Le parcours est détrempé par endroits et on passe dans une sorte de marais glacial, trempés jusqu’aux épaules. Ca calme bien les muscles en pleine course. C’est un parcours plutôt ludique et les participants sont venus déguisés ou entre amis pour s’amuser. De mon côté, bien que l’objectif soit de finir la course, je me mets quand même un peu la pression pour faire un bon temps.

Continuer la lecture de « Ma première course d’obstacles : l’Elsass Run »

Brochettes vegan au barbecue

Si vous êtes nouvellement végétalien ou vegan, vous devez sans doute vous demander que manger lors des barbecues de l’été. C’est une question que je me suis longuement posée avant de trouver cette recette qui me plait beaucoup et qui change du tofu que je trouve souvent sec après son passage sur la grille du barbecue ! Après avoir passé des années à ne manger que du taboulé en accompagnement de mon verre de rosé, j’ai enfin trouvé une recette que je trouve sympa. Bref, donc, j’ai inventé cette recette sur une base de panisses à la tomate crée par Marie Laforêt. Je me suis régalée et mon mari omnivore n’y a pas trouvé à redire! Je sens que cette recette va être l’objet de variantes au cours de l’été, je rajouterais mes trouvailles au fur et à mesure ! 

Les panisses sont un plat traditionnel de la région de Nice à base de farine de pois chiche. Cette farine est riche en protéines et donc une bonne alternative pour les végétaliens.  Continuer la lecture de « Brochettes vegan au barbecue »

Mousse au chocolat noir vegan facile


En tant que végétarienne / flexitarienne, je ne consomme pas de viande et presque plus de poisson ou autres aliments d’origine animale. cela m’a paru logique de végétaliser au maximum  mon alimentation. Et la mousse au chocolat n’a pas échappé à cette envie. Internet regorge de recettes de mousses véganes et j’ai donc décidé de partager la mienne, inspirée de diverses recettes glannées au sein de la communauté végétalienne. Elle nécessite 2 ingrédients principaux et un ingrédient facultatif ! Et donc, l’ingrédient secret est le jus de pois chiche. J’utilise uniquement des ingrédients bio pour réaliser mes recettes, mais évidemment, ça marche aussi sans. Pour rassurer les sceptiques : on ne sent pas du tout le goût du pois chiche ou jus de pois chiche. Enfin, la composition nutritionnelle du jus de pois chiche est très proche de celle du blanc d’oeuf… Bref ça semble plutôt bénéfique tout ça ! Donc selon le site veggieromandie.ch, le blanc d’oeuf est composé de 88% d’eau et 10,6% de protéines. Le jus de pois chiche quant à lui est composé d’environ 90% d’eau et de 10% de protéines végétales. L’oeuf contient de l’ovoalbumine et le jus de pois chiche, appelé aussi aquafaba, se compose notamment d’albumine! C’est donc la proximité de sa composition qui fait du jus de pois chiche le candidat idéal pour remplacer le blanc d’oeuf dans la mousse au chocolat. Et cette mousse peut tout à fait s’utiliser comme une mousse classique pour la charlotte au chocolat par exemple! Continuer la lecture de « Mousse au chocolat noir vegan facile »