Le trail, mon nouveau défi running

trail greens and roses

La blessure avant le trail

Sortant de blessure, je compte sur un plan d’entraînement assez light pour mon trail. En effet, je ne voudrais surtout pas revivre les derniers mois au cours desquels ma tendinite au genou (TFL pour les initiés) m’a joué de mauvais tours. Elle m’a empêchée de prendre le départ sur 2 courses que je convoitais malheureusement.

Depuis près de 6 mois, ma douleur revenait au gré des sorties que j’espaçais de plus en plus sans toute fois arrêter la course à pied les 3 premiers mois. J’ai fini par arrêter totalement pendant 3 mois afin d’accélérer la guérison (bien m’en a pris). Cette stratégie s’est avérée payante et j’aurais sans doute dû m’arrêter avant puisque de petites alertes s’étaient déjà produites auparavant. Mais voilà, l’envie de courir était plus forte que tout, surtout que j’avais déjà atteint un niveau qui me convenait. Sans compter que les sorties étaient vraiment agréables pour moi, notamment en trail.

J’ai consulté 2 médecins dont un médecin du sport. Le premier généraliste m’a conseillé d’arrêter la course à pieds pour toujours, sans faire d’examen complémentaire. Le second, médecin du sport, n’a pas non plus fait d’examens complémentaires. Il m’a prescrit des talonnettes en gel dont je ne peux pas dire si elles m’ont vraiment aidée. Par contre, dès ma reprise après 3 mois, j’ai systématiquement appliqué de la glace sur mon genou pour éviter à toute inflammation potentielle de s’étendre. On dirait que ça marche pour l’instant. Mais je n’ai pas encore augmenté la fréquence d’entraînement. Je continue à faire une sortie par semaine, même si j’augmente progressivement la vitesse / durée / distance. J’espère donc que ça va aller.

Le défi trail que j’ai choisi

Mon défi sera donc un 10 km type trail en montagne avec un dénivelé de 200 m environ dans ma région en Alsace. Et si tout va bien, ce sera fin octobre, on croise les doigts. Ce sera mon deuxième 10 km puisque j’ai déjà couru une course d’obstacles de 13 km environ avec l’Elsass Run il y a un peu plus d’un an. La difficulté ne sera pas la même puisqu’il n’y aura pas d’obstacles cette fois, mais fin octobre, on peut s’attendre à du froid, peut-être de la boue et il faudra compter avec le dénivelé annoncé qui semble raisonnable. 

Mais, et c’est le plus important pour moi, j’espère bien m’amuser comme lors de ma première course, les endorphines étaient bien présentes, et surtout j’étais très fière d’avoir réussi ce défi. Par ailleurs, le cadre semble tout à fait sympathique puisqu’on passe par un chateau.  Je vais faire cette course avec une amie avec qui je m’entraîne, donc je pense qu’on va vraiment aimer cette expérience en duo !

Voilà, je partagerais sans doute d’autres posts concernant mon entraînement et la course elle même si tout va bien ! Ah oui, j’oubliais, en général, lorsque je m’entraîne, je cours souvent avec une amie. Et aussi avec une partenaire à 4 pattes. J’en parlerais plus longuement dans un autre article, mais en général, je cours toujours avec Leetchee ! On aime bien le canicross !

trail canicross greens and roses

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *