Canicross :découvrez comment courir avec son chien avec Greens and Roses

Courir avec son chien est une activité qui nécessite d’avoir un bon matériel de canicross. En effet, il s’agit d’un loisir canin qui nécessite un harnais, une laisse, une ceinture de canicross voir un baudrier. Il y a aussi des races de chiens plus adaptées que d’autres au canicross. Je vous propose d’aborder différents aspects du canicross dans cet article.

Canicross Greens and roses

Conseils pour débuter le canicross

Courir avec son chien est une discipline qui nécessite une bonne forme physique, surtout si on se lance dans le canitrail. Si vous débutez dans la discipline, il peut être intéressant de faire une visite chez le vétérinaire pour s’assurer que le chien pourra bien courir avec nous, de la même façon que vous iriez faire un bilan chez le médecin avant de commencer la course à pied. Enfin, si vous prenez un jeune animal, consultez votre vétérinaire afin de déterminer à partir de quel âge il pourra courir avec vous (sinon, il risque de se blesser) et surtout, comme pour vous, allez-y progressivement !

Quelques races adaptées à la course à pied

Lorsque j’ai décidé de me mettre au canicross, je n’avais pas de chien. Le plus drôle, c’est que je n’ai jamais voulu de chien. Mais, je me suis dit que ce serait sympa de ne plus courir seule, que ce soit par sécurité, ou parce que c’est agréable de ne pas être seule quand on court. Bref, j’ai pris un Basenji. Parce que c’est un chien relativement bien adapté à la course à pied, dynamique, qui a besoin de passer du temps dehors et qui aime (en général) courir.

D’autres races de chiens sont tout à fait adaptées à la course à pied : les golden retrievers, les Beagle, … Il faut s’assurer que le chien choisi à la capacité physique et d’obéissance pour pratiquer ce sport. Il faut bien se renseigner sur la race en amont.

Certaines races de chiens à museau court sont à éviter car ils ont naturellement plus de mal à respirer. C’est pour cette raison que certaines compagnies aériennes refusent de les transporter. Continuer la lecture de « Canicross :découvrez comment courir avec son chien avec Greens and Roses »

Le trail, mon nouveau défi running

trail greens and roses

La blessure avant le trail

Sortant de blessure, je compte sur un plan d’entraînement assez light pour mon trail. En effet, je ne voudrais surtout pas revivre les derniers mois au cours desquels ma tendinite au genou (TFL pour les initiés) m’a joué de mauvais tours. Elle m’a empêchée de prendre le départ sur 2 courses que je convoitais malheureusement.

Depuis près de 6 mois, ma douleur revenait au gré des sorties que j’espaçais de plus en plus sans toute fois arrêter la course à pied les 3 premiers mois. J’ai fini par arrêter totalement pendant 3 mois afin d’accélérer la guérison (bien m’en a pris). Cette stratégie s’est avérée payante et j’aurais sans doute dû m’arrêter avant puisque de petites alertes s’étaient déjà produites auparavant. Mais voilà, l’envie de courir était plus forte que tout, surtout que j’avais déjà atteint un niveau qui me convenait. Sans compter que les sorties étaient vraiment agréables pour moi, notamment en trail.

J’ai consulté 2 médecins dont un médecin du sport. Le premier généraliste m’a conseillé d’arrêter la course à pieds pour toujours, sans faire d’examen complémentaire. Le second, médecin du sport, n’a pas non plus fait d’examens complémentaires. Il m’a prescrit des talonnettes en gel dont je ne peux pas dire si elles m’ont vraiment aidée. Par contre, dès ma reprise après 3 mois, j’ai systématiquement appliqué de la glace sur mon genou pour éviter à toute inflammation potentielle de s’étendre. On dirait que ça marche pour l’instant. Mais je n’ai pas encore augmenté la fréquence d’entraînement. Je continue à faire une sortie par semaine, même si j’augmente progressivement la vitesse / durée / distance. J’espère donc que ça va aller. Continuer la lecture de « Le trail, mon nouveau défi running »